La nécessité de coopérations efficaces – Un régulateur fort nécessaire

L’exemple français, après celui de l’Italie, sera regardé de près.Arrêtons de détruire la vie et nos vies, la félicité sur terre est possible, alors préservons-la, prenons-en soin.N’y remarque-t-on pas une admirable division du travail, une merveilleuse solidarité entre les parties, l’ordre parfait dans la complication infinie ?Deux tendances démographiques accroissent la demande alimentaire.Car il ne s’agit de rien de moins que de la réaction de l’homme à sa perception des choses, des événements, de l’univers en général.Il consiste à faire de l’oubli un mécanisme central du message politique.L’heure des constats est passée, témoigne Victor Sossou, à l’initiative de ce réseau innovant.Il y a loin d’une organisation sociale fondée sur les lois générales de l’humanité à une organisation artificielle, IMAGINÉE, inventée, qui ne tient aucun compte de ces lois, les nie ou les dédaigne, telle enfin que semblent vouloir l’imposer plusieurs écoles modernes.Maintenant, il y a une autre méthode de composition, plus ambitieuse, moins sûre, incapable de dire quand elle aboutira et même si elle aboutira.Au fur et à mesure qu’ils nous parlent, des nuances d’émotion et de pensée nous apparaissent qui, sans doute, étaient représentées en nous depuis longtemps, mais qui demeuraient invisibles : telle, l’image photographique qui n’a pas encore été plongée dans le bain où elle se révélera.Sa volonté, aiguillée par un mot de femme, suivait la voie, et, s’il souffrait, ce n’était pas le lieu de le montrer.Par la même raison, il n’est aucun de nos vices qui ne soit une cause directe ou indirecte de misère.

Publicités