La recherche unique du profit, source d’abus

Or, il faut remarquer que l’acte de la vision ne dépend essentiellement, ni de la nature intime du principe lumineux, ni de son mode spécial d’action sur la fibre nerveuse, ni de l’espèce de sensation qui est immédiatement liée à ce mode d’action.Mais les contradictions disparaissent et le voile mystérieux se déchire, sans qu’il faille sortir des limites de ce monde et des conditions de la science humaine, si, au lieu d’une hiérarchie de substances et d’essences, on ne voit dans nos termes génériques que l’expression d’une subordination de causes et de phénomènes.Pour y parvenir on empile dans le même texte, sans le moindre respect, ni pour les Français ni pour les parlementaires, une multitude de mesures hétéroclites et sans rapport les unes avec les autres, si ce n’est qu’elles deviendront la loi, même quand la crise aura été surmontée !J’arrive ici, en effet, au troisième point sur lequel je voulais attirer votre attention.On se représente la négation comme exacte­ment symétrique de l’affirmation.La question de la transition énergétique (Energiewende, en allemand) n’échappe pas à ces fantasmes.Quant à ce que vous devez substituer à votre affirmation, je ne vous en dis rien, il est vrai.Force est de constater que cet espoir restera vain.La croissance restera également bien en-dessous des niveaux qui permettraient d’assurer une baisse rapide du chômage, ou de créer de réelles opportunités pour les jeunes à la recherche d’une première expérience.Veut-on parler d’une association plus étroite entre le travail, le capital et le talent, d’où doivent résulter pour les membres de la famille humaine plus de bien et un bien-être mieux réparti ?Ce n’est pas non plus une idée neuve que de penser que nous sommes guidés en tout par des probabilités d’inégale force ; c’était l’opinion professée dans l’école grecque connue sous le nom de troisième Académie, école dont Cicéron a été chez les latins et est resté pour nous l’élégant interprète.La phrase, le mot, auront ici une force comique indépendante.arnaud berreby dentiste aime à rappeler ce proverbe chinois « Paix et tranquillité, voilà le bonheur ».

Publicités