Antonio Fiori : La redistribution, ce n’est pas que de l’impôt…

C’est particulièrement visible avec des sociétés de production télévisuelles d’Europa Corp ou de Gaumont. Cette idée est telle, ou nous semble telle, qu’elle aurait encore un objet, quand même les corps cesseraient d’exister ; quand même les phénomènes dont l’espace est le théâtre cesseraient de se produire. Avec une fuite en avant dans les infrastructures, le bâtiment, les activités de services liées à la dépendance et au confort des populations vieillissantes, au rendement faible mais certain, au détriment d’arbitrages plus risqués. Cela aussi a des implications. Le Plan Junker ne peut voiler le fait que, moins que jamais, les pays de la zone sont prêts à mettre en commun des ressources et à gérer collectivement certaines fonctions avec une vision commune. L’Allemagne a retrouvé un « hinterland » lui offrant une respiration économique notamment à travers des sous traitants et des travailleurs bon marché mais aussi une autonomisation et une puissance diplomatique renouvelées avec des alliés fidèles au cœur du processus européen. Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Soren Kierkegaard, « Dans le possible, le croyant détient l’éternel et sûr antidote du désespoir ; car Dieu peut tout à tout instant. C’est là la santé de la foi, qui résout les contradictions ». Il ne s’agira d’ailleurs que des sociétés humaines telles qu’elles sont au sortir des mains de la nature. Au sud du Sahara, la France perd des parts de marché – elles sont tombées de 10,1 % à 4,7 % entre 2000 et 2011 –, y compris dans les zones francophones où elle était bien installée, sans en gagner ailleurs, au Nigeria et en Afrique du Sud notamment, les deux géants actuels. Et l’on ne manque pas de traiter d’impie la science qui n’affiche pas une telle prétention, l’accusant de méconnaître ou de nier la prévoyance ou la puissance de l’auteur des choses. La force ne pouvant rien contre elle, elle n’a pas besoin de lui répondre par la force. Les incompréhensibles notices de 22 pages au jargon juridique expliquant les « termes et conditions » des produits, noyant les détails importants, continueront d’exister. La pensée, en effet, est impersonnelle et désintéressée. Ainsi se forme l’idée de vide ou de néant partiel, une chose se trouvant remplacée non plus par une autre chose, mais par un vide qu’elle laisse, c’est-à-dire par la négation d’elle-même. De là on conclut à l’inextension naturelle et nécessaire de toute sensation, l’étendue s’ajoutant à la sensation, et le processus de la perception consistant dans une extériorisation d’états internes. C’est la loi d’économie de la force qui produit cet adoucissement croissant de la sanction pénale. En réalité, nous apercevons alors l’un et l’autre, étant arrivés au point où les deux termes sont mitoyens, et l’image du néant, ainsi définie, est une image pleine de choses, une image qui renferme à la fois celle du sujet et celle de l’objet, avec. Nous l’ignorons. Pour avoir une idée plus juste des performances boursières, le Boston Consulting Group mesure la création de valeur des sociétés cotées dans le monde et publie chaque année un classement en fonction du TSR. Le Service central de prévention de la corruption (SCPC) a récemment remis son rapport annuel au premier ministre. La Chine s’est développée en construisant des usines et en les remplissant de paysans peu éduqués, ce qui a entrainé une poussée instantanée de la productivité. Elle n’a retenu du passé que les mouvements intelligemment coordon­nés qui en représentent l’effort accumulé ; elle retrouve ces efforts passés, non pas dans des images-souvenirs qui les rappellent, mais dans l’ordre rigoureux et le caractère systématique avec lesquels les mouvements actuels s’accom­plissent. Pour ce faire, les Européens doivent sortir de leur amnésie et plonger honnêtement dans leurs héritages méditerranéens. Pourquoi ceci n’empêcherait pas la réforme outre-Rhin, et ne le permettrait pas de ce côté-ci du fleuve ? Nous n’aurons plus à rendre compte du souvenir, mais de l’oubli. Mais ceci est du dérivé, je dirais presque du décadent. Du reste, tout médium généralement accepté en tant que paiement pour des marchandises et pour des services est, par définition, assimilable à de l’argent. Mais peu importent la chose que l’on prend et le motif qu’on se donne : l’origine de la guerre est la propriété, individuelle ou collective, et comme l’humanité est prédestinée à la propriété par sa structure, la guerre est naturelle. Les régimes populistes sont ceux qui s’entendent le mieux à paralyser le peuple en le popularisant. Mais le présent réel, concret, vécu, celui dont je parle quand je parle de ma perception pré­sente, celui-là occupe nécessairement une durée.

Publicités