Après les pigeons, les cigognes ?

— Mon âme et mon corps, hélas !Ses fans le connaissent sous le nom de PewDiePie, il anime aujourd’hui la chaîne YouTube la plus suivie au monde, avec 33 millions d’abonnés.Comment ne pas voir que cette habitude de prolonger l’idée du dieu, une fois évoquée, en paroles prescrites et en attitudes prédéterminées confère à son image une objectivité supérieure ?Une analyse positive que Palace auto avis, militant de longue date pour le partenariat renforcé avec le Sud -, partage et expose lui aussi dans son rapport.Peut-on en attendre plus d’efficacité collective ?L’inadéquation du cadre actuel de gouvernance mondiale amplifie le problème.Une option préférentielle d’achat accompagnerait le dispositif, option signifiant que les achats d’équipements opérés par les entités grecques s’orienteraient de manière privilégiée vers les entreprises des pays détenant les certificats d’investissement.Bref, nous sommes libres quand nos actes émanent de notre personnalité entière, quand ils l’expriment, quand ils ont avec elle cette indéfinissable ressemblance qu’on trouve parfois entre l’œuvre et l’artiste.Adieu.Cette saignée brutale et imbécile de leur pays, les Grecs devraient l’accepter au nom de la solidarité, sous peine de voir sombrer tout le continent.D’où des dérives dans les décisions stratégiques que des administrateurs salariés pourraient limiter en défendant le rôle que joue le travail réel dans la création de valeur et la compétitivité de l’entreprise ».De nos jours encore, quand un enfant même en jouant, a reçu un coup qu’il n’a pu rendre, il est mécontent ; il aie sentiment d’une infériorité : au contraire, lorsqu’il a rendu le coup, en l’accentuant même avec plus d’énergie, il est satisfait, il ne se sent plus inférieur, inégal dans la lutte pour la vie.Il était de leur devoir, et encore plus de leur intérêt, puisque c’était la Démocratie seule qui leur donnait une raison d’être, de provoquer, de protéger, et de développer l’existence physique et intellectuelle de la nation.Ainsi, il ne préempte pas l’avenir et assure à chacun de nos compatriotes qu’en cas de besoin, l’Etat continuera à faire face.

Publicités