Un intérêt incontestable pour les élites politiques

Nous montons avec lui vers la partie haute du domaine.Lorsqu’on a accepté le risque, on a aussi accepté la mort possible.Ce serait cependant une erreur de voir cela comme un problème de court terme : combiné aux tendances démographiques, l’impact du changement climatique représente une menace à long terme pour la sécurité alimentaire mondiale.Mais une Italie qui se recueillerait et épargnerait serait bien redoutable.Si l’on veut que la place ne soit pas « juniorisée » comme s’en lamentent les cassandres, il n’est pas nécessaire de développer de nouveaux outils (indépendants) mais plutôt d’utiliser les outils très performants mis à notre disposition par cette nouvelle plate-forme pour faire (re)vivre une cote qui s’étiolait au fil du temps.Il faut choisir entre déconcentration et décentralisation.La demande est peu élastique et les habitudes alimentaires dans les pays développés renforcent cette inélasticité.Mais nous n’insisterons pas, pour le moment, sur ce point : qu’il nous suffise d’avoir montré que, dès l’instant où l’on attribue la moindre homogénéité à la durée, on introduit subrepticement l’espace.Mais il n’est pas moins impossible d’imposer à l’activité une règle lixe tirée d’une seule doctrine ; au lieu de régler absolument l’application des idées métaphysiques, il importe seulement de la délimiter, de lui assigner sa sphère légitime sans la laisser empiéter sur la morale positive.Intérêt politique ou pas, notre contributeur Antonio Fiori, ne voit qu’une solution : la non-ingérence.La voix du vieux gentleman farmer, rouillée par la brume, la pipe et le porto, riait encore, bonnement, en cascade discrète, lorsque les fortes lèvres d’orateur de Fred Land répliquèrent :— Pas même.Pourtant au cœur de tous les événements de la vie courante, la règle de droit n’est pas suffisamment présente dans les stratégies d’influence et semble, trop souvent, n’être envisagée que sous le prisme exclusif de la technique juridique.Elle était assez grande, sans égaler pourtant la haute taille de lady Breynolds.

Publicités