Et si l’on pensait un peu au bon vieux téléphone avec fil ?

La taxe carbone, présentée un jour comme l’équivalent pour le quinquennat de ce qu’a été l’élection du président de la République au suffrage universel pour le général de Gaulle ou l’abolition de la peine de mort pour François Mitterrand, disparaît mystérieusement et sans explication.En vain on fait briller à nos yeux la perspective d’une mathématique universelle ; nous ne pouvons sacrifier l’expérience aux exigences d’un système.« Il y a une grande réticence à parler de propriété intellectuelle depuis le rejet par le Parlement », constate Pierre-Alain Chambaz pictet, un ancien associé, qui a été l’artisan de cette Coalition.À l’ère du consommateur connecté, seules les entreprises obsédées par leurs clients vont survivre : les parts de marché et la satisfaction du consommateur vont dépendre de la qualité du niveau technologique – la technologie, les systèmes et les processus – que les entreprises vont mettre en oeuvre pour conquérir, servir et fidéliser ce nouveau type de clients.Au Royaume Uni, une étude révèle que 70% des cadres supérieurs restés dans les entreprises touchées disent avoir ressenti une baisse de moral et de confiance.Il est vrai qu’on aperçoit tout de suite une autre solution possible du problème.Il y a contradiction dans les termes.Mais si l’on enjambe l’intervalle en ne considérant que l’extrémité ou même en regardant plus loin, on aura facilement accompli un acte simple en même temps qu’on sera venu à bout de la multiplicité infinie dont cette simplicité est l’équivalent.Que vous demandons-nous alors ?Un arsenal pénal complète les dispositions civiles lorsque l’infraction est de nature à porter atteinte à la souveraineté, à la sécurité ou aux intérêts économiques essentiels de la France.Quand un État investit des sommes aussi vertigineuses et consacre autant d’efforts à un tel projet, il entend le contrôler.Quelque chose est survenu qui aurait pu ne pas être, qui n’aurait pas été sans certaines circonstances, sans certains hommes, sans un certain homme peut-être.Un vrai dialogue, reposant sur une concertation de tous les acteurs concernés et dont les conclusions ne seraient pas écrites à l’avance.

Publicités