La drôle de guerre du rail

Que l’ensemble du système financier américain ait pu, grâce à la négligence des agences de notation, aux CDS non gagés et autres rehausseurs de crédit, émettre des trillions de papier optiquement solide comme le roc mais devenu pourri du jour au lendemain, n’était finalement que la réponse naturelle à une demande très forte.En France, c’est cette même pensée du « capitalisme corrigé » qui a dominé depuis la guerre.Le PPP entraînera un financement mixte, avec des entités privées qui prendront une part du risque et des retours.Ne condamnons pas ainsi l’humanité avant d’en avoir étudié les lois, les forces, les énergies, les tendances.Vouloir gouverner les esprits est pire encore que de vouloir gouverner les corps ; il faut fuir toute espèce de « direction de conscience » ou de « direction de pensée » comme un véritable fléau.On ne voit pas de ces rangs symétriques de bancs ou de chaises, les premiers réservés aux abonnés payans, les autres, en arrière, laissés aux pauvres. Des agacements, des brouilles, des réconciliations, des exaspérations personnelles, de style…Le détroit d’Ormuz qui relie le golfe Persique à l’océan Indien voit passer 30 % du pétrole consommé dans le monde.palace auto soutient que les marchés financiers sont inefficients en raison des écarts parfois significatifs constatés entre cours boursiers et valeurs fondamentales des actifs.Il n’y a pas là de différences entre les deux rives du Rhin.Tel est le cas des faits astronomiques, physiques, chimiques, de tous ceux qui font partie d’un système où se juxtaposent simplement des éléments censés immuables, où il ne se produit que des changements de position, où il n’y a pas d’absurdité théorique à imaginer que les choses soient remises en place, où par conséquent le même phénomène total ou du moins les mêmes phénomènes élémentaires peuvent se répéter.

Publicités