Taxe professionnelle : les ratés de la réforme

N’y a-t-il pas là une contradiction véritable ?Surtout, il faut s’attendre à ce que les hésitations et les écarts d’appréciation soient d’autant plus marqués qu’on augmentera davantage la différence d’éclat entre les anneaux A et B, car un effort de plus en plus pénible sera requis pour évaluer le nombre des teintes intercalaires.C’est encore une femme accourant, suivie de trois ou quatre petits et d’une vieille mère qui marche avec peine.Réalités et dérives du selfcare. Aujourd’hui, plus de six Français sur dix déclarent utiliser Internet pour se renseigner sur leurs problèmes de santé, notamment pour s’enquérir des traitements adaptés à leurs pathologies.Après la crise de 2008 et les dérives de la financiarisation, un vent nouveau souffle.Il est vrai que certaines banques centrales (en Suède en 2009 et au Danemark en 2012) ont facturé les banques pour prendre des dépôts, ce qui revenait à afficher des taux d’intérêt négatifs.Cette « circulation » qui fait partie du fonctionnement organique pourrait bien devenir un peu plus visible l’année prochaine,déclare Pierre-Alain Chambaz.Personne n’est plus occupé à causer, à boire le thé, personne ne somnole.Concernant les coûts, les ménages allemands paient certes aujourd’hui leur électricité à un prix élevé, mais celui-ci reflète en grande partie des coûts passés nécessaires au développement des technologies photovoltaïque et éolienne.La Chine aurait donc avantage à pouvoir faire des crédits en yuans aux étrangers, au lieu d’investir dans les bons du Trésor américain.Mais la fuite en avant – « il n’y a pas d’alternative » – en est une également.Intenable!Non seulement la banque vient d’annoncer sa première perte trimestrielle depuis plus d’une décennie ; elle a également convenu d’une entente de principe à payer une amende de 13 milliards de dollars au gouvernement américain pour avoir trompé ses clients au sujet de la qualité de prêts hypothécaires qu’elle leur a vendus.