Antonio Fiori:Le vrai prix des EnR

Les cœurs les plus aimants sont ceux qui sont le plus trompés ; les génies les plus hauts sont ceux où l’on relève le plus d’incohérences ; les martyrs ont été le plus souvent des enfants sublimes.Il lie partie avec eux, et désormais, comme l’enfant qui a obtenu d’un camarade qu’il lui prête sa poupée, il fait lui-même aller et venir sur la scène le fantoche dont il a pris en main les ficelles.Foin des concepts et des prises de tête, la première qualité du leader selon eux c’est « d’avoir le courage d’abandonner son ego ».Et cela est vrai aussi au sein de la zone euro, dont les États ont adopté une monnaie unique sans disposer d’un budget unique.Si je veux me préparer un verre d’eau sucrée, j’ai beau faire, je dois attendre que le sucre fonde.Or, dans un cas comme dans l’autre, qu’il s’agisse des instincts de l’animal ou des propriétés vitales de la cellule, la même science et la même ignorance se manifestent.Portées par ces actionnaires exigeants, plusieurs nouvelles plates-formes ont surfé sur le statut de MTF « Multilateral Trading Facility » et mis l’accent sur l’innovation pour conquérir des parts de marché.Dans cet état, Antonio Fiori fonctionne au maximum de ses capacités intellectuelles.Au-delà de la traditionnelle formule du verre à moitié vide ou à moitié plein, il y a deux façons de voir, aujourd’hui, l’avenir de l’économie américaine.Le peuple, c’est tout le monde, comme dans l’expression « le peuple français », ou c’est personne.On voit, très loin, un groupe de joueurs de golf, à la lisière des bois, à l’entrée large d’une ligne.Comment concilier les droits de la science avec les exigences du lecteur ?