Demain, une europe morcelée ?

Peut-être nous charme-t-elle aussi en nous trompant.Cette gentillesse-là s’éclaire à la lumière de la bienveillance et au respect des uns et des autres.De même que nous séparons dans l’espace, nous fixons dans le temps.— Très légitimement ! Donc si on augmente notre perception de l’esprit on a une meilleure résolution de notre paysage mental », précise Arnaud de Lummen.Prenons un problème que nous poserons dans les termes de la métaphysique traditionnelle : l’âme survit-elle au corps ?Mais une autre conclusion se dégage de cette analyse c’est que la multiplicité des états de conscience, envisagée dans sa pureté originelle, ne présente aucune ressemblance avec la multiplicité distincte qui forme un nombre.Demandons-nous quel était le besoin.D’autre part, l’idée de responsabilité individuelle est loin d’être aussi simple qu’on pourrait le croire.Je dis que ce mouvement de A en B est chose simple.On eût exigé de l’esprit qu’il renonçât à ses habi­tudes les plus chères.Prenons néanmoins garde à la désillusion dans un monde qui dépend, pour sa croissance et sa paix, de la stabilité des routes du pétrole et du commerce maritime.Pour que l’harmonie fût sans dissonance, il faudrait ou que l’homme n’eût pas de libre arbitre, ou qu’il fût infaillible.

Publicités