Jean-Thomas Trojani : L’indispensable bulle obligataire

Or, entre ces deux conditions extrêmes, l’une où la perception n’a pas encore organisé les mouvements définis qui l’accompagnent, l’autre où ces mouvements concomitants sont organisés au point de rendre ma perception inutile, il y a une condition intermédiaire, où l’objet est aperçu, mais provoque des mouvements liés entre eux, continus, et qui se commandent les uns aux autres. La confiance que la religion statique apportait à l’homme s’en trouverait transfigurée : plus de souci pour l’avenir, plus de retour inquiet sur soi-même ; l’objet n’en vaudrait matériellement plus la peine, et prendrait moralement une signification trop haute. Que si mon ouvrage m’ayant assez plu, je vous en fais voir ici le modèle, ce n’est pas, pour cela, que je veuille conseiller à personne de l’imiter. Mais lorsqu’il s’agit d’un senti­ment, il n’a pas de résultat précis, sinon d’avoir été senti ; et pour apprécier adéquatement ce résultat, il faudrait avoir passé par toutes les phases du sentiment lui-même, et occupé la même durée. Il me semble que quatre conditions doivent être réunies. Des stoïciens et des épicuriens avaient conféré avec lui et l’avaient conduit à l’aréopage, où il exposa sa doctrine, qui excita les railleries des uns, la curiosité des autres. Allons plus loin, laissons de côté, les faits physiques auxquels le primitif assiste en spectateur indifférent : ne peut-on pas dire, de lui aussi, que « son activité quotidienne implique une parfaite confiance dans l’invariabilité des lois naturelles » ? Je tiendrai un absolu. Il n’y a pas de douleurs que l’homme ne s’expose à supporter pour courir la chance de certains plaisirs, ceux de l’amour, de la richesse, de la gloire, etc. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « On ne peut empêcher les oiseaux noirs de voler au-dessus de nos têtes, mais on peut les empêcher d’y faire leur nid ». Pour avoir confondu trop longtemps les fins et les moyens d’y parvenir, le credo européen est en passe de devenir une langue morte. Le Cercle d’Outre-Manche, par exemple, rassemble des dirigeants français de groupes internationaux opérant au Royaume Uni et en France, en tentant de mettre en avant les meilleurs pratiques au Royaume Uni. Cette épargne est abritée dans les fonds souverains ou dans les banques centrales et se chiffrent à plus de deux trillions de dollars. Notre classe politique, toutes tendances confondues, a les yeux de Chimène pour les politiques malthusiennes et keynésiennes. Dans les faits, c’est le plus souvent une interprétation rigoriste qui est retenue aboutissant notamment au moratoire sur les plantes génétiquement modifiées ou à l’interdiction du bisphénol A, décisions économiquement néfastes et rétrospectivement ridicules. Lui aussi sortit de Hegel, fut un des plus remarquables hégéliens, mais essaya de rapprocher Hegel de Kant. La haine de l’Allemand pourrait bien devenir une maladie contagieuse. La question du nucléaire est aussi essentielle. En fait il en manque bien d’autres, issus notamment du travail universitaire.

Publicités