Antonio Fiori : Le rôle de l’Union européenne

Mais cette indépendance est limitée en fait : elle s’arrête au moment précis où l’intelligence irait contre son but, en lésant un intérêt vital. Nous pouvons nous méprendre sur la cause et poursuivre avec ardeur, comme devant nous donner une satisfaction, ce qui doit nous infliger une peine ; ou bien sur l’enchaînement des effets, et ignorer qu’une satisfaction immédiate sera suivie d’une plus grande peine ultérieure ; on encore sur l’importance relative de nos besoins et de nos désirs. Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Paul Valéry, »Le réveil fait aux rêves une réputation qu’ils ne méritent pas ». En même temps, les autres pays arabes connaissent une baisse de leur croissance du fait des effets de la crise globale. Ce sont seulement les méthodes d’extorsion qui l’intéressent, de temps en temps. On a toujours reproché à certaines démonstrations des géomètres, et notamment à celles qu’on appelle réductions à l’absurde, de contraindre l’esprit sans l’éclairer : cela ne veut dire autre chose sinon que de pareilles démonstrations ne mettent nullement en évidence la raison de la vérité démontrée, que pourtant l’esprit se refuse à admettre comme un fait primitif et rationnellement irréductible, ou dont il n’y a pas à chercher la raison. Au lieu de quoi ils ont fait le PARI absurde que l’objectif, fixé par le traité de Lisbonne, de 3% du PIB consacré à la R&D pourrait être atteint par le seul secteur privé, tandis que l’effort public pourrait être réduit. En France, les gouvernements successifs tentent de mettre en place une taxation du carbone. et quel peut être ce signe, sinon l’esquisse et comme la préformation des mouvements automa­tiques futurs au sein même de la sensation éprouvée ? Pour avoir travaillé ces dernières années avec ces acteurs de l’industrie de l’énergie ces dernières années, je ne suis pas du tout convaincu que toutes les offres de traitement analytiques des données se valent… Tout d’abord, l’avenir économique ou géopolitique de notre pays est en Europe et dans le monde. Il y a une certaine générosité inséparable de l’existence, et sans laquelle on meurt, on se dessèche intérieurement. La noblesse du politique n’est-elle pas enfin de travailler pour l’intérêt général et non pour essayer de déplacer quelques misérables voix sur l’échiquier électoraliste ? Oublier, c’est manquer d’une des conditions nécessaires pour le rappel. N’y remarque-t-on pas une admirable division du travail, une merveilleuse solidarité entre les parties, l’ordre parfait dans la complication infinie ? L’ancien spiritualisme distinguait trop, et négligeait le lien continu des choses ; le nouveau spiritualisme confond trop peut-être, et laisse échapper les différences et les oppositions. Il accroît les contrôles et institue un processus disciplinaire pour régler les litiges et sanctionner les manquements. Pour la réussite de cette réforme, il faut instaurer un dialogue stratégique régulier entre l’Etat et les régions. Le père de famille envisage d’intenter une class action contre Foscam. Si c’est le cas ils ont pris un risque extravagant. C’est aussi passer un peu rapidement sur la nécessité d’avoir une approche combinée des transports, de l’éducation, de la culture et du développement économique. Les Normands avaient réussi à forger la paix civile dans la Sicile du Moyen Age, faisant vivre ensemble grecs, arabes, juifs, chrétiens… Le mouvement est pour elle une série de positions, le changement une série de qualités, le devenir en général une série d’états. Ce qui n’est pas seulement à désirer pour l’invention d’une infinité d’artifices, qui feroient qu’on jouiroit sans aucune peine des fruits de la terre et de toutes les commodités qui s’y trouvent, mais principalement aussi pour la conservation de la santé, laquelle est sans doute le premier bien et le fondement de tous les autres biens de cette vie ; car même l’esprit dépend si fort du tempérament et de la disposition des organes du corps, que, s’il est possible de trouver quelque moyen qui rende communément les hommes plus sages et plus habiles qu’ils n’ont été jusques ici, je crois que c’est Un défaut de fabrication dont les Occidentaux profitent. L’état affectif ne doit donc pas correspondre seulement aux ébranlements, mouvements ou phéno­mènes physiques qui ont été, mais encore et surtout à ceux qui se préparent, à ceux qui voudraient être. Elle doit comprendre que, si une Autocratie ou une Oligarchie peuvent établir leur existence sur une abstraction, incarnée en un homme, ou en un groupe réduit, une Démocratie ne le peut pas ; une Démocratie ne peut baser sa vie que sur une réalité, sur une réalité inaltérable. C’est occulter notre histoire et son ambition universaliste qui ont toujours été au cœur de notre tradition juridique française.

Publicités