Les intellectuels allemands deviennent-ils eurosceptiques ?

Mais toutes les fois que nous revenons à ce qu’il y a de proprement impératif dans l’obligation, et lors même que nous trouverions en elle tout ce que l’intelligence y a inséré pour l’enrichir, tout ce que la raison a mis autour d’elle pour la justifier, c’est dans cette structure fondamentale que nous nous replaçons.On pourrait imaginer qu’en cas de dépassement du niveau de la dette au-delà d’une certaine proportion du PIB fixée par la loi, des hausses d’impôt automatiques soient activées (l’anticipation de la colère prévisible des contribuables devrait être une bonne dissuasion), ou bien encore que le vote du budget requière une majorité des deux tiers à l’Assemblée nationale pour l’exercice suivant (avec évidemment un fort risque dissuasif de crise politique).L’économie du bonheur ne propose pas de délaisser cette méthode classique mais de la compléter en allant glaner des informations supplémentaires qui sont de nature, non plus objective, mais subjective. L’ouvrage de Christian Navlet nous invite ainsi à considérer le bonheur avec recul. Aussi l’immortalité a-t-elle toujours été le principal problème de la morale comme de la religion.Or, il en est tout à fait de même pour l’opération par laquelle le psychologue extrait un état psychologique de l’ensemble de la personne.Mais remuons la cendre ; nous trouverons des parties encore chaudes, et finalement jaillira l’étincelle ; le feu pourra se rallumer, et, s’il se rallume, il gagnera de proche en proche.Il est rare qu’autant de changements surviennent dans un temps aussi court.Et je pense pouvoir dire sans vanité que s’il y a quelqu’un qui en soit capable, ce doit être plutôt moi qu’aucun autre : non pas qu’il ne puisse y avoir au monde plusieurs esprits incomparablement meilleurs que le mien, mais pourcequ’on ne sauroit si bien concevoir une chose et la rendre sienne, lorsqu’on l’apprend de quelque autre, que lorsqu’on l’invente soi-même.Mais si je la fais distinctement multiple, ma conscience s’insurge tout aussi fort ; elle affirme que mes sensa­tions, mes sentiments, mes pensées sont des abstractions que j’opère sur moi-même, et que chacun de mes états implique tous les autres.Il ne faut pas oublier qu’à l’origine de la mission du Bouddha est l’illumination qu’il eut dans sa première jeunesse.

Publicités