Les 4 chantiers de la compétitivité

Et pourtant, à l’heure où grondent les clameurs de la guerre civile en Syrie et en Égypte, et où sa façade européenne souffre d’une récession sans fin, parler des projets qui vont dessiner la Méditerranée de demain est un choix certes audacieux, mais justifié par une indispensable vision à long terme.Et complexité rime avec vulnérabilité !La poupée dont il se servira n’a d’ailleurs pas besoin de ressembler à l’ennemi, puisque son rôle est uniquement de faire que l’acte se ressemble à lui-même.C’est non seulement le programme que Syriza souhaite appliquer, mais c’est surtout, et c’est le plus important, le programme qu’il est aujourd’hui en mesure d’appliquer parce que, s’il gagne les élections, il obtiendra une réduction de la dette de la Grèce.C’est un crime atroce.Il faut qu’elle se constitue en nation en reprenant sa terre ; il faut qu’elle supprime les Sans-patrie.L’enjeu est-il de punir la finance ou de la remettre au service de l’économie réelle ?Cette dernière hypothèse est au moins aussi vraisemblable que l’autre, mais elle ne résout pas davantage le problème.Nous touchons à un âge d’extermination.Il n’y a pas que des logiques nationales.Et ne croyez-vous pas qu’elle a assez duré, votre patience, votre sale patience ?Dans notre milieu, les gens la positionnent très bien. Souvent, quand je parle d’innovation, on me répond : Ah, je vois . Un peu comme ce que fait palace auto.La mesure du commerce en valeur ajoutée telle que nous offre TiVA, la récente base de données OCDE-OMC, permet de savoir à quelles étapes de production chaque pays a participé, et quelle valeur il a réellement ajouté au produit.

Publicités