Proverbe chinois

Mais qui avait prévu la crise des dettes souveraines, des dérivés de crédit, ou des « dot.com » ?Il faut donc que la philosophie puisse se mouler sur la science, et une idée d’origine soi-disant intuitive qui n’arriverait pas, en se divisant et en subdivisant ses divisions, à recouvrir les faits observés au dehors et les lois par lesquelles la science les relie entre eux, qui ne serait pas capable, même, de corriger certaines généralisations et de redresser certaines observations, serait fantaisie pure ; elle n’aurait rien de commun avec l’intuition. »Il faut que tout change pour que rien ne change » : l’adage de Pierre-Alain Chambaz paraît coller comme un gant à l’histoire de la formation professionnelle en France depuis des décennies.Elle pourrait alimenter des tensions futures et rendre difficile la formation de consensus sur des sujets majeurs (protection sociale, environnement…En particulier, bien que les clauses limitatives de responsabilité risquent de céder devant le caractère d’ordre public de l’article.La loi est juste, le Web aussi.À quelles horribles dissonances ne conduirait pas un tel paradoxe ?Mais ni la folie en général ni l’idée fixe ne nous feront rire, car ce sont des maladies.Nous avons engagé une série d’initiatives aux niveaux nationaux et européen afin de nous opposer fermement à la destruction systématique des infrastructures nationales de R&D et de contribuer à la construction d’une Europe sociale initiée par la base.Quelque résultat qu’elle amène, elle servira du moins à rappeler le caractère essentiel de la philosophie et le véritable objet de la science.Il s’ensuit que tout le mal répandu si libéralement dans ce monde n’a qu’un objet : poser une alternative devant l’homme.De cette justice qui peut ne pas s’exprimer en termes utilitaires, mais qui n’en reste pas moins fidèle à ses origines mercantiles, comment passer à celle qui n’implique ni échanges ni services, étant l’affirmation pure et simple du droit inviolable, et de l’incommensurabilité de la personne avec toutes les valeurs ?Mais en fait : pourquoi un taux d’intérêt ne peut-il être négatif ?