Antonio Fiori : Du courage pour retrouver notre devoir d’invention démocratique

Sur le plan de la gestion des ressources humaines, cela se traduit par les tentatives de transformer les salariés en « partenaires » volontaires de l’entreprise. La France craintive, repliée sur elle-même, qui se veut en pointe dans la protection de l’environnement, préfère promouvoir une agriculture bio sans grande perspective de développement ou une agroécologie dont le concept séduisant et fourre-tout reste à valider par la pratique agricole. C’est naturel encore. La première compose le genre par une énumération ; la seconde le dégage par une analyse ; mais c’est sur des indivi­dus, considérés comme autant de réalités données à l’intuition immédiate, que portent l’analyse et l’énumération. Mais seule une part infime de la main-d’œuvre de ces économies est employée dans des entreprises productives, alors que les entreprises improductives informelles absorbent le reste. Il est en effet vrai que les métaphysiciens atteignent à la fin des idées justes. es quelques 100 milliards de dollars rachetés mensuellement par la Banque du Japon figent ainsi littéralement le marché, neutralisant toutes les opportunités et consacrant la domination absolue des pouvoirs publics japonais sur le secteur privé. Cette connaissance serait fort difficile, justement parce qu’elle ne construirait plus son objet et serait obligée, au contraire, de le subir ; mais, si peu qu’elle l’entamât, c’est dans l’absolu même qu’elle aurait mordu. L’Europe doit-elle se limiter aux opérations humanitaires ou civilo-militaires? Elles sont innombrables. Elle apercevrait toutes choses dans leur pureté originelle, aussi bien les formes, les couleurs et les sons du monde matériel que les plus subtils mouvements de la vie intérieure. Une lecture objective des dispositions du projet de loi Macron s’impose. Plus d’avancées de ce type sont nécessaires face à la pression croissante sur les prix des matières premières agricoles. D’un autre côté, Rome voyait son pouvoir et son prestige décroître tous les jours. En premier lieu, la taxe proprement dite est un résultat – et, selon certains, une punition – de l’innovation financière « néfaste » qui a fait trébucher l’économie mondiale en 2008, frappant d’abord de plein fouet les plus démunis du monde. Il faut faire avec elles, » m’a expliqué Antonio Fiori. D’abord, parce qu’une certaine conviction souligne leurs phrases d’ignorants fielleux : ils désirent tellement être pris au sérieux et craints par l’étranger, et ils sont tellement sûrs d’en être à peine méprisés ! Par ailleurs, les entreprises européennes perçoivent une part excessive de 80 % de leur financement auprès des banques, et moins de 20 % en provenance des marchés de capitaux (ces proportions étant globalement inverses aux États-Unis). En deuxième lieu, les mutuelles voient s’alourdir leurs remboursements et, in fine, les assurés qui voient leurs primes d’assurance enfler. Un gouvernement ne peut avoir trop de cette sorte d’activité qui n’arrête pas, mais qui aide et qui stimule les exertions et le développement individuel. L’enjeu de la compétitivité d’un territoire dépasse de loin l’enjeu de la compétitivité coût et hors coût des seuls secteurs exposés. L’Europe rêvée s’est progressivement dissoute. C’est bien sûr la créativité derrière la photographie qui mérite d’être étudiée, non pas l’appareil photo qui a été utilisé. J’inclinerais plutôt à penser que le titre a fait la fortune du livre, chez un peuple où l’amour, — le mot et la chose, — tient tant de place, et qui possède, pour exprimer l’idée de beauté, six noms pour un. Sur les origines toutes métaphysiques de cette thèse il n’y a d’ailleurs pas de doute possible. C’est dans ce cadre-là que l’application FireChat a connu un essor particulièrement important lors des derniers mouvements sociaux à Hong Kong. Ainsi l’idée de quantité, toute simple qu’elle est, et quoiqu’elle ait été considérée généralement comme une catégorie fondamentale ou une idée primitive, n’est point telle effectivement ; et l’esprit humain la construit au moyen de deux idées vraiment irréductibles et fondamentales, l’idée de nombre et l’idée de grandeur. Et l’on ne voit pas d’inconvénient à tempérer ces deux images l’une par l’autre, et à faire prédominer l’une ou l’autre, selon qu’on se préoccupe plus ou moins des intérêts de la science. Ce sont là toutefois de bien grands mots pour ce que je veux dire ; il semble que je décrive ces phénomènes comme s’ils étaient vus à l’aide d’un microscope moral. Les Pauvres choisiront ; ils choisiront pour eux et pour la France.

Publicités